INSPIRED BY HER – HOTEL LE DIWAN MGALLERY BY SOFITEL

IMG_5089 - Copie

Nous sommes le 11 Mai 2018. Je suis chez moi, je fais ma valise et je m’apprête à quitter ma maison pour vivre une expérience unique. Unique parce que je vais la partager avec ma mère, celle que j’aime que plus que tout au monde. Unique, parce que c’est la première fois que je voyage en restant dans ma propre ville et parce qu’au final le voyage c’est quand on est transporté et Dieu sait qu’on l’a été et pour finir, unique parce qu’on m’a promis un séjour parfait et la promesse a bien été tenue.
Nos valises sont bouclées et on est déjà en route pour L’hôtel Diwan M Gallery by Sofitel. « Inspired By Her » est un concept/ marque propre aux hôtels du groupe Accor. Je suis alors conviée au Diwan pour un séjour « Inspired by Her », un séjour où tout a été pensé pour répondre aux besoins de la femme, en prenant en considération ses goûts, ses envies, ses attentes et en lui accordant l’attention particulière qu’elle mérite.
Nous sommes arrivées au Diwan ! Une fois sur place, nous avons confié la voiture au voiturier et le personnel de l’hôtel s’est rapidement occupé de nos bagages. Il y en a de l’ambiance dans le hall de la réception : Des groupes de touristes, des couples, des familles, du beau monde… On nous a accueillis avec des gâteaux marocains et du thé à la menthe puis on nous a escortés vers nos suites. J’avais la suite Bab El Hed et ma maman la suite Bab Soufara. Elles étaient quasiment identiques à l’exception de la moquette et des couleurs.
On en parle de la suite ? Jamais je n’aurais deviné que le Diwan proposait un luxe pareil. Finalement cet hôtel cache bien son jeu. La suite était magnifique. J’avais droit à un grand salon, une salle à manger avec un bureau, deux salles de bains avec douche et baignoire, une chambre à coucher, un dressing et des petits balcons très mignons avec une vue magnifique sur la Cathédrale Saint-Pierre. La petite attention supplémentaire ? Des verrines de fruits et des fruits secs. Tout ce que j’aime !
Une fois installées, nous nous sommes rendues au SPA où on s’est bien occupé de nous. Hammam et massage suivi d’une bonne infusion à la camomille. Un super moment de détente et de relaxation !

1

La première soirée au sein du Diwan était magique. Nous avons diné dans le coté bar de l’hôtel. Une fois sur place, nous avons fait avec ma maman la rencontre d’un grand monsieur ; Le Chef Houcine Laaguid. Clairement ma ou plutôt notre plus belle rencontre. Ce monsieur en plus d’être talentueux et passionné par son métier est doté d’un grand cœur. Il est d’une gentillesse et d’une bonté incroyables. Durant cette première soirée, il a mis en place un buffet à couper le souffle rien que pour ma maman et moi. Il y avait plusieurs jus naturels, des verrines, des petites entrées à base d’avocat, crevettes et chaire de crabes mais aussi des légumes et des fruits de mers à la plancha, des petits gâteaux et tartes pour le dessert, une grande variété de fruits et du pain sans gluten spécialement fait pour moi. D’ailleurs, Le Chef Houcine a tout fait pour adapter ses recettes à mon régime alimentaire et je lui en suis reconnaissante. Nous avons également eu droit à un cocktail spécial pour femmes, un cocktail « Inspired by her ». Je rédige tout ça et j’ai l’eau à la bouche. Mon Dieu que c’était bon !
L’ambiance était chaleureuse grâce à la gentillesse du personnel qui était aux petits soins mais aussi grâce au pianiste. Je pense que vous savez comment a fini cette soirée non ? Eh ben je vous le dis. La soirée s’est clôturée avec Fatine tenant le micro et chantant en duo avec le pianiste la célèbre chanson de Johnny Hallyday « Je te promets ». C’était un moment magnifique de partage et je remercie le pianiste pour sa générosité.
Le ventre plein, les étoiles plein les yeux et toujours en tête le rythme de la chanson de Johnny, je me suis dirigée vers ma suite pour une bonne nuit. Non, une excellente nuit parce que la literie et le matelas sont incroyables. Vraiment !

IMG_5098 - Copie

Le programme de la deuxième journée était riche. Nous avons commencé la journée avec un bon petit déjeuner dans une salle très lumineuse et très agréable au Diwan ensuite nous nous sommes dirigées vers « Louelja » un endroit très connu pour ses magasins de poterie. Le Diwan nous avait concocté un programme sur mesure et nous avions de prévu pour cette matinée un cours de poterie. Je n’aurais jamais eu l’idée de faire ça si le Diwan n’y avait pas pensé pour moi. Avec ma maman, nous avons fait la rencontre du professeur de poterie. Un artiste passionné pour qui la poterie est un métier de famille, un métier que son père lui a transmis et qu’il exerce avec cœur. J’avais comme exercice de confectionner un petit bonhomme. Le cours s’est très bien passé ! Un moment d’évasion ou tous mes sens étaient éveillés et où mes sensations étaient décuplées. Comme a dit l’artiste « Hada houwa dwa dial l39l ». J’ai d’ailleurs hâte de récupérer ma petite œuvre d’art (hihi).

IMG_4967 - Copie
3

Après le cours de poterie, nous sommes revenues à l’hôtel pour nous reposer et nous changer pour ensuite aller déjeuner. Le déjeuner a eu lieu au Dhow, un bateau restaurant/café/pub très connu et surtout très beau. Le déjeuner était très bon quoique, il est difficile d’égaler les plats du Chef Houcine (hihi). Chef Houcine, voudriez-vous être mon chef cuisiner personnel ? (haha). Ce serait le rêve !
Je tiens à préciser que durant tout ce temps nous avons été accompagnées par un chauffeur privé et par Salah, un gentil monsieur qui s’assurait du bon déroulement de la journée.

De retour à l’hôtel, je me suis changée pour une séance photo avec le photographe Darem. J’avoue que je n’avais jamais entendu parler de lui jusqu’à dernièrement lors de l’événement « Inspired by her » au Diwan même. Lors de cette soirée nous avions à peine échangé quelques mots du coup j’étais vraiment curieuse de faire sa connaissance et de découvrir son univers. Darem m’a rapidement mise dans le bain en m’emmenant sur le rooftop de l’hôtel pour la première partie de la séance photo. La vue était magnifique, clairement l’une des plus belles vue de Rabat. On pouvait voir, la cathédrale, la tour Hassan 2, le Mausolée, les Oudayas et même le château d’eau de Salé. Le roof top offrait une vue de 360° sur la ville de Rabat. La partie moins drôle c’est qu’Il y avait beaucoup de vent, j’étais perchée sur des talons de 10 cm et je devais me tenir debout sur une gaine. J’ai des frissons rien qu’en décrivant la situation. J’ai le vertige et le lieu du shooting était lui-même un challenge pour moi. Un challenge que j’ai finalement relevé grâce aux encouragements de Darem et à son enthousiasme qu’il m’a rapidement transmis.

IMG_2247 - Copie

Nous nous sommes éclatés !!!!! Ma mère était au premier rang et était plutôt impressionnée par ce qu’elle voyait. Darem, moi, la vue…
Nous avons ensuite continué notre séance photos dans les couloirs de l’hôtel pas loin de la suite où je logeais. D’ailleurs, j’ai hâte de vous montrer les photos et en attendant voici un petit aperçu en espérant que le résultat vous plaise. Darem Merci !

8O0A4488

Après une journée bien chargée, je me suis faite coulée un bon bain mousseux, j’ai siroté une bonne infusion et j’ai
dégusté des fruits secs avec du Beyonce en fond musical. Bien mérité, pas vrai ?

J’ai l’impression d’avoir passé ce séjour à manger. Non mais vraiment ! D’ailleurs, c’est l’heure du diner et il a eu lieu à la Brasserie de l’hôtel. Dès mon entrée, j’ai été impressionnée par la décoration de l’endroit. Nous nous sommes installées et on nous a conseillé plein de plats. Je me sentais comme une princesse tellement tout le monde était aux petits soins. Le diner était exquis et je remercie le chef qui en plus de nous avoir régalé a pris la peine de venir s’assurer lui-même que tous nous avait plu, chose que j’ai réellement apprécié.
J’ai passé une excellente soirée avec ma maman chérie. Un moment que je ne risque pas d’oublier et elle non plus.

2

Le lendemain était notre dernier jour au Diwan et les choses n’ont pas été faites à moitié. En effet, dès notre réveil, nous avons eu droit à un petit déjeuner royal dans la suite. Madame Najwa a concocté pour nous un petit déjeuner sur mesure. Elle avait bien noté tout ce qu’on avait choisi la veille au buffet et a fait en sorte de nous servir la même chose avec plein de suppléments et de petites attentions. En plus vous savez à quel point j’adore les petits déjeuners/brunch ! La journée s’annonçait parfaite.

4

Nous avons passé la matinée à nous reposer et à profiter de nos belles suites jusqu’au moment du déjeuner. Le déjeuner a eu lieu à la Brasserie. J’ai eu un coup de cœur pour cet endroit qui est pour moi dorénavant le meilleur restaurant à Rabat. Sincèrement, je n’ai jamais aussi bien mangé dans un restaurant. Pour ce déjeuner, nous avons eu le privilège de gouter ou plutôt de regouter à la cuisine du chef Laaguid. Mieux encore, il nous a proposé un show culinaire en préparant devant nous nos plats. C’était plutôt impressionnant ! On pouvait voir à quel point il aime cuisiner, il aime partager et il aime faire plaisir aux autres. Tellement généreux ce monsieur ! Notre déjeuner était succulent et on a même eu droit à un deuxième plat Rbati revisité par le chef, un plat dont l’appellation est plutôt originale : lma wel mlha. Qui connait ce plat et qui sait pourquoi on l’appelle ainsi ?

5

Bon, il est l’heure de quitter l’hôtel ! Pour finir, on nous a offert deux bouquets de fleurs au moment du départ. Ah lala, je risque de prendre l’habitude de ce genre d’attentions. Bon, allez une dernière petite photo et en route vers la maison.
Je ne remercierai jamais assez tout le personnel du Diwan pour tout ce qu’on a fait pour ma maman et moi. Nous sommes conquises et heureuses d’avoir passé un séjour dans ce magnifique hôtel mais surtout heureuses de vous avoir tous rencontrés : Salah, Nora, Yassine, Simo, Chef Houcine…
Merci !

DU LAIT D’AMANDES FAIT MAISON

IMG_3145 - Copie
IMG_3153 - Copie

Je ne bois plus de lait de vache depuis très longtemps car je ne le tolère pas très bien et comme tous mes aliments doivent être gluten free alors j’ai commencé à consommer du lait végétal. On peut facilement en trouver en grande surface et il y a du choix : Lait de soja, lait d’amandes, lait de coco… J’avais lu il y a quelques temps un article concernant le lait de soja qui apparemment n’est pas très bon pour la santé s’il est consommé longtemps et j’avoue que je le touve un peu lourd, alors j’ai fini par devenir une adepte du lait d’amandes. Le litre coûte entre 50 et 70 DH, tout dépend des marques et des magasins. Un jour, rupture de stock et comme je bois du lait tous les jours, j’ai cherché sur internet et avec ma maman on a décidé de faire notre propre lait végétal. Tu es tenté(e) ?

Alors, voici la recette :

– 200 g d’amandes
– 1 litre d’eau (de préférence minérale)
– Du miel ou sucre (en option)

Tout d’abord, il faut laisser tremper les amandes dans de l’eau toute une nuit. Le lendemain, vous mixez les amandes avec l’eau et vous ajoutez la quantité de miel ou de sucre qui vous convient. Personnellement je ne le sucre pas comme ça je peux même l’utiliser dans des recettes salés comme pour faire de la béchamel.
Dernière étape, vous passez votre lait dans une passoire en utilisant un papier spéciale comme celui qu’on utilise pour faire du café pour avoir du lait bien liquide et bien lisse. Personnellement, j’opte toujours pour des petites quantités ¾ litre ou maximum 1 litre parce que le lait ne se conserve pas longtemps étant donné que c’est complétement naturel et qu’il ne contient pas de conservateurs. Je vous conseille alors de préparer une quantité qui sera consommée dans les trois jours qui suivent.
Je ne vous cache pas que la première fois que j’ai gouté au lait d’amandes fait maison, j’ai halluciné ! Rien à voir avec le lait d’amandes qu’on trouve en grandes surfaces. Le goût est complétement diffèrent et tellement meilleur ! C’est là où on se rend vraiment compte que tout ce qui se vend est bourré de produits chimiques et la meilleure, c’est qu’1 litre de lait végétal fait maison coûte à peine 20 DH, 3 fois moins cher que celui vendu en grande surface.
Payer plus cher pour engloutir plus de produits chimiques ? Non, merci ! Et puis, tant qu’à faire pourquoi ne pas tous boire du lait d’amandes fait maison ? (Je parle des adultes, je ne pourrais pas me prononcer concernant les enfants en pleine croissance). Mon médecin m’avait un jour dit que le lait de vache devenait à un certain âge nocif pour la santé et que le lactose devenait très difficile à digérer ce qui peut créer des petits/grands inconforts au niveau du tube digestif…

Vous avez été nombreux à me demander cet article du coup n’hésitez pas à me dire si vous aimez l’idée et si vous comptez faire votre propre lait végétal.

PANCAKES EXPRESS

FIN
IMG_2700 - Copie

Un de mes repas préféré est le brunch. J’adore bien bruncher et j’aime encore plus quand c’est des plats préparés à la maison et plus précisément par moi-même. Pour un bon brunch/petit déjeuner complet, il faut à la fois des plats salés et d’autres sucrés. Pour le sucré, j’ai tendance à souvent opter pour la même option : Des pancakes ! Pourquoi des pancakes ? Parce que c’est très bon, personne ne peut le nier et en plus j’ai une recette de pancakes express qui me prend à peine 10 minutes.

Pour 4 mini pancakes sans gluten, vous aurez besoin de :

– 2 œufs
– 1 banane
– 40 g de farine de riz
– Sirop
– Fruits

Préparation :

Il n y a pas plus facile que cette recette. Tout d’abord, vous écrasez bien comme il faut une banane avec une fourchette, vous ajoutez les deux œufs puis la farine et vous mélangez le tout.

On passe à la cuisson :

Vous badigeonnez légèrement la poêle avec du beurre (utilisez du papier absorbant pour ne pas trop en mettre) et sur feu moyen, vous allez confectionner des petites pancakes ronds ni trop fins, ni trop épais. Il faut d’abord les cuire sur un côté pour ensuite passer au deuxième. Vos pancakes doivent à la fin de la cuisson être bien dorés.
Pour accompagner vos pancakes vous pouvez choisir du sirop d’érable, du miel… Toutes sortes de fruits en fonction de vos préférences. Pour ma part j’ai opté pour un sirop à base de sucre roux + miel + eau que j’ai laissé réduire dans une casserole et pour les fruits des fraises (vous savez à quel point j’adore ça) et des myrtilles.
Ah oui, j’ai failli oublier ! Je mange toujours mes pancakes avec un bon verre de lait d’amandes chaud. D’ailleurs, la recette sera publiée dans quelques jours sur le blog.
Bon appétit !
Comment trouvez-vous cette recette ? Avec quoi aimez-vous manger vos pancakes ?